Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Cras sollicitudin, tellus vitae condimentum egestas, libero dolor auctor tellus, eu consectetur neque.

Press enter to begin your search

Jazzahead engendre 390.000 US$ en affaires pour 26 entreprises participantes du BME

Jazzahead engendre 390.000 US$ en affaires pour 26 entreprises participantes du BME

Lors de sa 13e édition, Jazzahead, l’une des plus grandes foires d’affaires de jazz au monde, réalisée à Brême, en Allemagne, du 25 au 28 avril, a engendré 390.000 US$ de prospection d’affaires et plus de 271 contacts importants en provenance de pays tels que l’Allemagne, la France, les Pays-Bas, l’Italie, l’Angleterre, la Suède, l’Inde et la Russie pour 26 sociétés brésiliennes. La présence nationale a été commandé par le Brasil Music Exchange (BME), un projet d’internationalisation de la musique brésilienne réalisé par le biais d’un partenariat entre Brasil, Música & Artes (BM&A) et l’Agence Brésilienne de Promotion d’Exportations et d’Investissements (Apex-Brasil).

L’agenda organisé par le projet a inclus, en plus du stand brésilien, des tables rondes d’affaires et des happy hours. En partenariat avec la chanteuse de jazz Dani Gurgel, de la société Da Pá Virada, le projet a également organisé un débat le 26 avril. Sous le thème « Modern Jazz World Collective », il a compté sur la présence d’artistes de différentes régions du monde.

Il y a également eu la présentation du groupe brésilien Ludere, dans la programmation officielle de l’événement, le 27 avril, sur la scène Overseas Night. Philippe Baden Powell, le pianiste du groupe, commente sur la participation: « Cette présentation a été très importante pour nous car c’est dans ce salon que tous les programmeurs, labels de jazz, éditeurs, enfin tous les professionnels qui consomment cette musique et peuvent la représenter, se rencontrent. Le Brésil est une chose très importante ».

Pour Esdras Nogueira, de la société Sema Pensa e Faz, qui participe de la foire pour la troisième année consécutive, maintenir une présence constante fait la différence pour obtenir des résultats. « La deuxième année, j’ai déjà pu organiser une tournée. Après cela, nous avons clos un contrat avec un booker, et maintenant avec un label. Tout cela est le résultat de la continuité, de la connaissance des personnes. Une mission qui est importante non seulement pour la foire en elle-même, mais pour tout ce que représente la présentation d’un artiste brésilien hors du Brésil. L’année prochaine nous seront de retour », nous assure-t-il.

Parmi les professionnels qui se sont rendus pour la première fois à l’événement, il faut citer Juliana da Silva, de la société qui porte son nom. Elle souligne que sa présence n’a été possible que grâce au soutien du BME. « Mes débuts à la Jazzahead n’auraient pas pu être meilleurs: d’une part, une foire avec autant de contacts intéressants et, d’autre part, le stand BME m’a donné un très fort soutien, à la fois compétent et amical de son équipe. Je suis sûr que de bons fruits pourront être cueilli « , a-t-elle déclaré.

À propos du BME

Le Brasil Music Exchange (BME) est un projet d’aide à l’exportação de musique développé depuis 2002 par le biais d’un partenariat entre Brasil, Music & Arts (BM&A) et l’Agence Brésilienne de Promotion d’Exportations et d’Investissements (Apex-Brasil). Dans ce but, le BME réalise diverses activités de promotion d’affaires d’image internationale.

X