Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Cras sollicitudin, tellus vitae condimentum egestas, libero dolor auctor tellus, eu consectetur neque.

Press enter to begin your search
 

BM&A participe au Culture for the Future à Bruxelles

BM&A participe au Culture for the Future à Bruxelles

Des professionnels références dans l’industrie créative de toutes les régions du monde ont été invités à participer au Culture for the Future auprès de la Commission Européenne dans le but de discuter et de définir des moyens novateurs et participatifs pour construire un avenir meilleur, et Brasil Música & Artes (BM&A) fait partie de cette équipe.

L’événement aura lieu les 16 et 17 juin à Bruxelles, en Belgique, a pour objectif de réfléchir directement avec les professionnels des secteurs de la culture et de la création sur les éventuels soutiens de l’Union Européenne pour le développement de la culture internationale. BM&A vise à contribuer à un monde meilleur à travers de la génération de connaissances et d’opportunités sur le marché de la musique et, ainsi, catalyser le développement socio-économique du Brésil. C’est cette nouvelle perspective qui sera présentée aux autres pays durant la programmation.

Culture for the Future repose sur quatre thèmes : la culture et les industries culturelles : nouvelles opportunités de création d’emplois et d’inclusion; les défis du financement ; accès aux marchés et mobilité des artistes ; et révolution numérique : impact et opportunités. Leandro Ribeiro, responsable de projet chez BM&A, est l’un des participants et estime que l’association possède une grande expérience et une grande connaissance des thèmes ici traités : « notre savoir-faire et nos expériences avec des associés de divers niches du marché de la musique aideront certainement les autres participants à avoir des insights d’économie créative, de méthodes de financement, de programmes de formation d’entrepreneurs, de gestion de projet, entre autres, et montreront comment notre industrie musicale est en pleine croissance, méritant un soutien et une projection internationaux « , a-t-il déclaré.

Culture for the Future cherche également à susciter des discussions sur les perspectives urbaines et juvéniles pour la promotion de la cohésion sociale et de la réduction des inégalités, ainsi de dimensions de genre et de durabilité, de construction et de partage d’identité et de dialogue interculturel pour la prévention et la réconciliation des conflits.

Conçu pour que les professionnels du monde entier puissent contribuer à la création conjointe d’un manifeste, plusieurs conférences ont été consacrées à ces thèmes et les participants ont été répartis en groupes. « La question est beaucoup plus profonde et ne se résume pas à un simple examen des bénéfices en termes d’affaires, d’emplois, d’échanges et de développements personnels. Nous pensons pouvoir transformer le monde au moyen de la culture et de l’art », a déclaré Pierluigi Sacco, professeur à l’Université IULM de Milan.

À la fin de l’événement, le document intitulé « Manifeste: Culture for the future » a été finalisé et sera bientôt disponible sur le site Web de l’organisateur. Pour Leandro Ribeiro, ce fut une expérience unique: « Personnellement, je me suis senti très heureux et honoré de l’invitation reçue afin de participer à cette rencontre. C’est le genre de travail qui vous fait croître, par le biais de la culture. Le Manifeste final est la réalisation de tous les participants et constitue une contribution précieuse à la société qui peut être utilisé par n’importe quel pays, à tous les niveaux du gouvernement, des organisations publiques, du secteur tertiaire et du secteur privé ».

X